Tag Archive for semi-marathon

Le semi-marathon est atteint

Half-MarathonVoilà encore un objectif atteint … et avant la fin de l’année encore bien.  Il ne s’agissait pas d’une course mais d’un « simple » entrainement durant mes longues sorties dominicales.

J’étais partis dans l’optique de faire au minimum 16 km et de voir, en fonction de la fatigue et d’éventuelles douleurs articulaires ou autres, si je continuais plus loin vers les 18, 20 ou 21.1 km du semi-marathon.  Et c’est finalement cette dernière distance que j’ai faite, assez facilement je l’avoue, mais pas comme je l’avais espéré.

Je m’explique …

J’avais espéré ne faire que 3 petites pauses sur toute la distance pour me permettre de boire.  Une pause à 5 km, une à mi-chemin (soit environs 10.5 km) et une dernière aux environs de 16 km.  Et malheureusement, au final j’aurai fait 6 pauses dont une très (trop) longue de plus de 90 minutes à cause de la pluie.

Le chemin de halage entre Ath et Lessines faisant environs 11 km, je pensais pouvoir arriver jusqu’à Lessines, mais j’ai été stoppé net avant d’atteindre les 7 km à cause la pluie.

J’ai pu m’abriter sous un pont d’autoroute en attendant que la drache passe, mais j’y suis resté plus de 90 minutes où j’ai bien eu le temps d’avoir froid, malgré le k-way que j’avais enfilé en attendant que la pluie cesse.

Dès que la pluie s’est calmée, plutôt que de continuer ma route vers Lessines, j’ai préféré rebrousser chemin et revenir vers Ath au cas où il se serait remis à pleuvoir de plus belle.

Cet aller-retour m’ayant à peine permis de boucler un peu plus de 13 km, j’ai terminé les 8 autres kilomètres en faisant des aller-retour qui ne dépassaient jamais les 2 km afin de ne pas trop m’éloigner de la maison.

Maintenant il ne me reste plus qu’à retenter l’expérience, sans doute un jour où le temps sera plus clément, et d’essayer de ne faire qu’une seule pause au maximum … et pourquoi pas améliorer mon temps total qui était cette fois-ci de 02:08:06, soit une moyenne de 06:04/km.

1er bilan après 6 mois de course à pied

Ca fait un peu plus de 6 mois maintenant que je me suis mis à la course à pied et il est temps pour moi de faire un premier bilan.

Du côté de la balance

J’ai perdu près de 14 kg.  Il ne reste pas grand chose à perdre pour atteindre mon objectif de 75 kg.  Je continue à faire un peu attention à ce que je mange en semaine, j’essaie, dans la mesure du possible, de manger plus léger le soir, j’évite la « junk food » mais ça ne m’empêche pas de me faire de temps en temps quelques petits plaisirs ou extras.

Néanmoins, il reste encore 2 petits kilos qui s’incrustent depuis plusieurs semaines maintenant.  Je suis sans doute arrivé à un palier et il me faudra peut-être un petit moment avant qu’ils ne décident de me quitter.

Du côté de la course à pied

Je reste motivé et je continue à progresser.  Plus lentement maintenant qu’au début mais je progresse de semaines en semaines.  La distance la plus longue parcourue jusqu’ici sur une seule sortie est de 16 km avec une allure moyenne de près de 06:15/km.  Sur une distance plus courte (4 km), j’arrive à une allure moyenne de 05:20/km.

Je remarque la progression grâce au chrono bien entendu mais aussi surtout sur les longues distances (LSD Run) durant lesquelles j’essaie de garder mon cardio entre 83% et 85% de ma FCMax.  Et je constate de sorties en sorties que je peux courir plus rapidement à une même fréquence cardiaque.

D’un point de vue corporel, je ne ressens plus de fatigue musculaire, que je fasse une sortie de 4 km ou 16 km, je ressens très peu de fatigue.  Mais je reconnais que courir sur du plat est beaucoup plus facile que de courir sur terrain accidenté.  La seule chose qu’il ne faut pas oublier de faire lorsqu’on fait une sortie longue, c’est de prendre de quoi s’hydrater et de boire régulièrement, avant que la soif ne se fasse sentir (dans ce cas, c’est déjà trop tard).

Objectif de cette année

Je pense qu’il n’est pas trop présomptueux de ma part que de viser le semi-marathon (soit 21.1 km) pour la fin de l’année 2014.  Etant déjà arrivé aux 16 km début août, sauf blessure, c’est tout à fait faisable.

14 km

RunAprès avoir parcouru 10 km assez facilement il y a quelques semaines, j’attaque progressivement la phase du semi-marathon (21,1 km).  Dimanche dernier, je suis arrivé au bout des 12 km.  Ce dimanche, j’ai attaqué les 14 km.  Toujours en « LSD », çàd en Long Slow Distance ou, pour les non anglophones, une longue distance à faible allure.

A mon niveau actuel, c’est vraiment nécessaire pour moi de faire ces longues distances à faible allure.  Si j’augmentais l’allure, je serais sans doute sur les genoux au bout de seulement 6 ou 7 km.

Aujourd’hui j’avais pris avec moi de quoi pouvoir me réhydrater.  Je me suis donc arrêté 30 secondes à mi-chemin pour boire car ce n’est franchement pas évident de courir et boire en même temps.

Néanmoins, je reconnais que j’étais bien fatigué à la fin.  Je pense que j’ai sans doute un peu surestimé mes forces en augmentant la distance de 2 km par semaine.  Dimanche prochain je ne ferai pas les 16 km que j’avais initialement prévu mais sans doute plutôt 12 km comme la semaine dernière afin d’habituer progressivement mon corps à la distance.

Résultats de la séance

Distance: 14,11 km
Durée: 01:34:28
Allure: 6:42/km

Les jours se suivent … et se ressemblent

Le guide du RunningLes courses suivantes vont se ressembler fortement, mis à part le fait que j’ai augmenté dès ma seconde course la distance à 3 km.  Mais toujours en alternant des instants de courses et de marches, sans vraiment faire attention aux temps de courses et de marches, bref un peu du n’importe quoi.  Pour faire mes 3 km, je tourne dans les alentours des 24 minutes.

Mais entre-temps, j’ai néanmoins décidé de m’informer un peu plus sur le sujet et j’ai trouvé en librairie le livre intitulé « Le guide du Running » chez Marabout.  Bon ok, c’est vrai que rare sont les pages où il n’y a pas une photo de Paula Radcliffe avec de l’équipement Nike.  Oserais-je dire que ce livre est clairement de la publicité pour Nike ?

Mais sinon dans son ensemble le livre est très intéressant et aborde de manière simple de nombreux éléments de la course à pied comme les chaussures, les vêtements, l’échauffement, les exercices d’étirements et de musculation, l’alimentation,  et … chose très utile, des programmes pour débutants ou confirmés pour faire 5 km, 10 km, semi-marathon et marathon.  Autant dire que pour moi, à cet instant, il n’est même pas envisageable de faire un marathon, même en marchant.