Race for The Cure Brussels, le (long) résumé

Race for The Cure 2014

Première chose que je dois retenir, c’est apprendre à repérer sur un plan le lieu exact des inscriptions et du départ de la course. 😉  Pensant me garer près de lieu de départ, je m’étais en réalité garé assez loin de là.  D’un autre côté, je n’ai pas eu de problème de stationnement et ça m’a fait un petit échauffement.  Heureusement que nous étions arrivés bien à l’avance. 😉

Je devais juste me présenter au stand des inscriptions pour y retirer mon t-shirt qui était compris dans les 12 EUR de frais d’inscription.  Pour les participants « sympathisants », le t-shirt était de couleur blanc, pour les « Victorieuses », çàd les femmes qui ont eu un cancer du sein, le t-shirt était de couleur rose.

Cette année, en plus de la présence de Tatiana Silva (Miss Belgique 2005) qui est l’ambassadrice de Think Pink, il y avait Julie Taton (Miss Belgique 2003) qui est la marraine de l’événement.  C’est donc avec un énorme plaisir que j’ai eu l’occasion de faire une photo entouré de ces deux sympathiques et charmantes (ex-)Miss Belgique. :-)

Tatiana Silva, Julie Taton et votre serviteur

Tatiana Silva, Julie Taton et votre serviteur

Ensuite vers 11h, le départ a été donné.  Pour ne pas ralentir les coureurs les plus rapides, je m’étais placé en fin de peloton mais je ne sais pas si ce serait une si bonne chose à refaire dans une vraie course.  Vu la foule, après avoir franchi la ligne du départ, je ne suis pas parvenu à courir avant 30 bonnes secondes.  Maintenant je reconnais que c’est plus motivant de dépasser les personnes qui courent moins vite que moi que de se faire dépasser. 😉

La course était annoncée d’une longueur de 6 km, ma montre n’était cependant pas du même avis car elle indiquait 4,8 km.  Temps mis pour faire ces presque 5 km, 00:26:26 soit 05:30/km.  Moi qui ai pris l’habitude de faire des sorties beaucoup plus longue le dimanche, je reste donc un peu sur ma faim d’un point de vue « distance ».  D’un autre côté, cette petite semaine (d’un point de vue kilométrique) m’aura permis, j’espère, de reposer mes articulations qui étaient assez douloureuses dimanche dernier après ma sortie de 18 km.

Mais je ne regrette pas du tout d’avoir fait cette petite course, déjà rien que pour l’action qu’elle supporte.  Pour l’année prochaine, j’aimerais essayer de rameuter du monde parmi mes connaissances … avis aux amateurs donc. :-)

PS: J'avoue que Tatiana et Julie sont mes 2 Miss Belgique préférées

Comments are closed.