1 mois avec la montre Polar RC3 GPS HRM

Aujourd’hui ça fait 1 mois jour pour jour que je cours avec la montre cardiofréquencemètre RC3 GPS de chez Polar.  Le principal avantage de cette montre, c’est la puce GPS qui est intégrée dans celle-ci.  Donc pas besoin d’un module GPS séparé comme sur d’autres modèles de la marque.

Les informations disponibles sur cette montre sont les suivantes:

  • La distance parcourue de la séance
  • La durée de la séance
  • La durée des tours (laps)
  • La fréquence cardiaque (soit en bpm, soit en % de la FCMax)
  • La zone de FC dans laquelle on se trouve (de 1 à 5)
  • L’allure instantanée
  • L’allure moyenne
  • Les calories dépensées
  • L’heure du jour
  • L’altitude

Au niveau des avantages, il y a une fonction qui permet de mesurer la condition physique sur base de la FC mesurée au repos pendant quelques minutes.  Il est également possible d’exporter les séances sportives afin de pouvoir les importer dans des applications spécifiques (dont Strava, Runtastic, Endomondo, MapMyRun, etc.)

Dans les défauts, le temps pour faire le fix des signaux GPS est relativement long (entre 1 à 2 minutes parfois).  Il n’est pas possible non plus de personnaliser les vues des mesures.  Un autre défaut est le calcul du % de la FCMax, celui-ci se base sur un simple pourcentage de la FCMax alors que celui-ci ne tient pas compte de la forme de son utilisateur via sa FC au repos.

Globalement j’en suis très satisfait même si je reconnais que certaines fonctions pourraient être facilement disponibles comme par exemple:

  • Possibilité de passer en FC (bpm) en % de FCMax en cours de course (actuellement il faut le choisir avant de démarrer une course)
  • Possibilité de créer une ou plusieurs vues personnalisées
  • Possibilité d’utiliser un calcul du pourcentage de la FCMax selon la formule de Karvonen (donc en tenant compte de la FCMax et de la FC au repos).

Voilà pour ce qui est d’un premier aperçu de cette montre au bout d’un mois d’utilisation.

RC3_GPS_front_01_HeartRate_km_500x500Edit: La RC3 GPS HRM testé de fond en comble sur le site de nakan.ch

One comment

  1. […] commandée vendredi dernier.  Comme je le disais dans l’article consacré à la Polar RC3 GPS HRM, celle-ci souffrait de quelques petits défauts que je citais en fin de l’article.  Hé bien […]