WFLWR 2.0: Wings For Life World Run (2ème édition)

Wings For Life World RunChose promise, chose due, j’ai participé à la seconde édition du Wings For Life World Run qui se déroulait, comme l’année dernière, à Ypres.

2015-05-03 10.47.13

Malgré le fait que j’ai trouvé que l’organisation de l’événement était un peu trop flamande à mon goût, je suis néanmoins prêt à re-signer pour l’année prochaine.

C’était plutôt bien organisé.  Un grand parking, un peu en dehors de la ville, était prévu et des bus faisaient la navette entre le centre-ville et le parking afin d’acheminer les participants vers le « village » des coureurs.  De même, le parcours n’étant pas une boucle, une fois que le coureur se faisait rattraper par la « Catcher Car », il avait la possibilité de retourner au point de rassemblement le plus proche (tous les 5 km) pour y prendre un bus qui allait le ramener au « village ».

Je m’étais fixé comme objectif d’atteindre les 20km et le site de l’événement m’avait calculé que pour atteindre cette distance, je devais courir à une allure moyenne de 5:24/km.  Je devais aussi essayer de me freiner dans les 2 premiers km pour éviter de faire monter trop rapidement ma fréquence cardiaque.

Une fois le départ (mondial) donné, je me suis étonné à avoir une allure relativement bonne et plus rapide que la moyenne de 5:24/km que je devais tenir pour arriver à mon objectif.  C’est fou comme le fait de se retrouver en groupe et dans un lieu inconnu peu motiver et donner l’impression que le parcours n’est finalement pas si difficile que ça.  Il faut avouer aussi que j’ai commencé à me préparer depuis octobre 2014.

Le temps était plutôt bon même si on a eu droit à un peu de pluie, la température était excellente et les kilomètres n’ont fait que de défiler.  J’avais prévu de prendre de gels de glucose concentré au 7ème et 14ème kilomètres et de boire un peu d’eau à tous les points de ravitaillement, soit environ tous les 5 km.

C’est arrivé vers le 19ème kilomètre que j’ai commencé à entendre au loin le klaxon de la Catcher Car.  Vu qu’il me restait encore de l’énergie et du souffle, c’est à ce moment-là que j’ai commencé à accélérer l’allure pour les derniers kilomètres qu’il me restait à faire.  Et ça aura payé puisqu’avec une allure de moins de 5:00/km, je suis parvenu à faire encore un peu plus de 3 kilomètres avant de me faire rattraper par la Catcher Car.

2015-05-03 15.01.17

Distance officielle: 22.2 km

Super content de cette « performance » puisque qu’en plus d’avoir effectué la plus longue distance jusqu’à présent (22.20 km), par la même occasion j’améliore mon record personnel sur semi-marathon à 1:49:25.

Bref, une super expérience et une excellente ambiance pour une bonne cause en plus.

Rendez-vous l’année prochaine pour essayer de battre mon record personnel et pourquoi pas viser les 25 km ?

Réflexions

Depuis que je me suis mis à la course à pied, il y a quand même quelques questions que je me pose à la fin de chaque sortie et pour lesquelles je n’ai pas encore trouvé de réponse.

  1. Pourquoi le dernier kilomètre est-il toujours le plus difficile ?  Que je fasse une distance de 6, 8, 14, 18 km, peu importe la distance, j’ai toujours cette impression dans le dernier kilomètre que c’est le plus difficile.
  2. Pourquoi le jour d’après, j’oublie complètement la difficulté d’une sortie ?

Si quelqu’un trouve une réponse logique à ces questions, qu’il n’hésite pas à y répondre. 😉

Ceinture cardio HRM-Run de Garmin

HRM-RunIl y a quelques semaines, j’ai commencé à avoir des problèmes avec la ceinture cardio HRM-Run de ma ForeRunner 620.

Au début c’était surtout un délai plus long avant que la montre ne détecte la fréquence cardiaque.  Mais à un moment donné, les choses ont empiré au point de ne plus recevoir du tout l’information du capteur cardiaque ou de recevoir des informations totalement fausses.

Quand je parle d’information totalement fausses, j’avais ma montre qui m’indiquait que ma FC diminuait alors que je courrais à la même vitesse que d’habitude.  Par exemple, je courrais à une vitesse où habituellement, je suis entre 80% et 85% de ma FCMax, ma montre m’indiquait que j’étais à 45% de ma FCMax, et ça diminuait encore et encore.

J’ai d’abord pensé à un problème suite à la mise à jour du firmware de la montre mais aussi à la mise à jour du firmware du module HRM-Run de la ceinture qui avaient été faits quelques jours avant.

En consultant le forum de Garmin, j’ai lu que certains qui avaient des problèmes similaires mettaient en cause la sangle de la ceinture cardio.  J’avoue qu’au début j’avais du mal à le croire vu que j’avais testé ma sangle Garmin avec un module Polar et que ça fonctionnait sans problème.

Entre-temps, j’ai pris contact avec le support de Garmin Belux qui m’a rapidement répondu et demandé de leur renvoyer ma ceinture dans son entièreté et qu’ils m’enverraient en retour une autre ceinture.  Là je dis bravo pour la réactivité et le service après-vente.

J’ai également commandé sur eBay une autre ceinture HRM-Run en backup, ce qui m’a permis de tester mon module et ma sangle avec la nouvelle ceinture.  Et il s’avère donc que, comme lu sur le forum de Garmin, ce soit bien ma sangle qui soit défectueuse.

S’agit-il d’un défaut de fabrication ?  Sur toute la série ou sur certains lots ?  Je suppose que ce doit être un problème connu chez Garmin pour qu’ils proposent d’emblée de remplacer la ceinture.

J’ai renvoyé ma ceinture chez Garmin le 22 décembre dernier, j’attends donc de recevoir la nouvelle.

A suivre donc …

« Older Entries